Une administration passoire

On ne finira pas d'égrener les maux de notre administration, tant ils demeurent nombreux malgré les efforts consentis ces dernières années pour la rendre plus performante. On se souvient encore de ces agents pris la main dans le sac en train de frauder aux examens et concours administratifs en 2007. Certains avaient été rayés des effectifs après être passés devant les tribunaux. Eh bien, deux ans après, on est tout de même surpris de savoir que leurs comptes bancaires continuent d'être alimentés des salaires que leur versait l'Etat. Selon nos sources, ces bénéficières auraient même retrouvé des emplois ailleurs ! Si l'administration publique laxiste attend de ces hommes qu'ils fassent mieux qu'elle, elle se fourre le doigt dans l'œil ! On ne peut pas comprendre qu'avec toutes ces opérations billetages, on en soit encore là. Nous avions ici même signalé le cas d'agents de l'Etat décédés depuis plus d'une décennie et qui viennent d'être admis à faire valoir leur droit à la retraite. Faut-il comprendre que pendant dix ans, ces morts continuaient de percevoir leurs salaires ? Il y a décidément du boulot. Si de telles aberrations perdurent, c'est que quelque part quelqu'un en profite. Alors M. Soungalo, il faut ouvrir l'œil !



03/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres