Benazir Bhutto est bien morte en se cognant la tête

Les dix experts de la police criminelle britannique ont rendu leur rapport sur la mort de Benazir Bhutto, le 27 décembre 2007 à Rawalpindi (près d'Islamabad). Dépêchée sur place le 4 janvier pour assister la police pakistanaise, l'équipe de Scotland Yard a conclu que l'ancienne Premier ministre était décédée en se cognant la tête sur le toit de sa voiture, projetée par le souffle de l'explosion d'une bombe déclenchée par un kamikaze, qui avait d'abord tiré plusieurs coups de feu, indique The Nation.

Cette conclusion confirme la thèse officielle des autorités. A l'inverse, pour le Parti du peuple pakistanais (PPP), son parti, Mme Bhutto a été tuée par balle. La famille Bhutto et le PPP rejettent donc ces conclusions, d'autant que les lieux de l'attentat avaient été nettoyés avant la visite des experts de Scotland Yard, ce qui supprimait toute preuve potentielle, et que le corps de la défunte n'a pas été autopsié.



08/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres