Le mouton de Tandja

Tandja à dit ...

  • L'homme qui n'a pas de frein

Tandja aurait dit que son problème à lui, c'est que sa voiture n'a ni marche arrière ni frein. Alors quand il s'engage à faire quelque chose, ce n'est pas la peine de vouloir l'en dissuader. Il ne sait pas s'arrêter, il ne sait pas faire marche arrière.

  • Sa conception du Blanc

Pendant une tournée à Zinder, le fief du Tazartché, Tandja explique à ses partisans qu'il y avait deux types de Blanc. Les premiers sont grands et très blancs avec des yeux bizarres. Ceux-là ce sont de mauvais Blancs. Il enjoint ses partisans à ne pas les accueillir. Il ne faut même pas leur donner de l'eau à boire s'ils viennent chez vous. La deuxième catégorie, ce sont des Blancs de petite taille avec des yeux bridés. Ceux-là, ce sont de bons Blancs, il faut bien les accueillir chez vous.

  • Le mouton de Tandja

Recevant son homologue sénégalais, après le dernier sommet de l'Union africaine, Tandja aurait déclaré en haoussa, pour ne pas être compris de son hôte, " il est venu perdre son temps. J'ai déjà égorgé mon mouton, il ne peut pas revenir à la vie ". Le lendemain du putsch, des caricaturistes se sont saisis de ces propos pour se faire quelques sous. Ils ont caricaturé Tandja surpris par le réveil de son mouton ressuscité par les militaires qui fuient sans chaussure.

  • Tandja l'indispensable

"C'est unique ce qui m'arrive. J'ai trop travaillé au point que mon départ est un problème pour les populations." Newton Ahmed Barry



04/03/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres