Des commerçants véreux de riz à la MACO

 

«On ne peut pas commettre un tel acte et circuler tranquillement dans la ville» a affirmé le Premier ministre, Tertius Zongo, ce mardi 10 juin concernant les commerçants pris en flagrant délit de diminution du poids des sacs de riz. Ces commerçants selon Tertius Zongo ont été déférés à la MACO.

Ramata


11/06/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres