UK : L'extrême droite mise à nu sur Internet

On en sait désormais plus sur le British National Party (BNP), explique The Independent. Le parti d'extrême droite britannique est l'objet de toutes les attentions au Royaume-Uni depuis la divulgation sur Internet de la liste de ses 13 500 membres. D'après le leader du BNP, Nick Griffin, cet acte de malveillance aurait été commis par d'anciens responsables du parti.

Les conséquences de cette fuite sont d'autant plus lourdes que la liste donne en détail l'identité, l'adresse et la profession des membres de ce parti ouvertement raciste, ce qui a causé une panique parmi les personnes citées. Certaines nient leur appartenance au BNP. D'autres ont reçu des menaces, craignent des représailles ou redoutent de perdre leur emploi.

Un policier – mais aussi plusieurs anciens policiers – se retrouve dans l'illégalité, car leur profession leur interdit expressément d'être inscrit au BNP. Par ailleurs, un syndicat d'enseignants demande l'exclusion de tous les professeurs cités, rapporte The Independent. La liste a été retirée du blog sur lequel elle avait été publiée, mais elle a provoqué de nombreuses réactions sur la Toile.



24/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres