"Traitement bestial" des prisonniers politiques : Human Rights Watch en colère

Dans un langage inhabituel de la part d'une organisation de défense des droits de l'homme, Human Rights Watch (HRW) dénonce le "traitement bestial" infligé par les autorités syriennes à leurs prisonniers politiques, ainsi que les conditions inhumaines dans les prisons d'Adra et de Douma [proches de Damas]. Une information reprise en première page par le quotidien panarabe de Londres Al-Quds Al-Arabi. Dans un autre communiqué, HRW dénonce les arrestations arbitraires en Egypte des personnes porteuses du virus HIV. Depuis octobre 2007, plusieurs personnes ont été incarcérées en Egypte parce qu'elles étaient porteuses de ce virus.



06/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres