Le MBDHP célèbre son 20è anniversaire

 Le Mouvement Burkinabè des droits de l'homme et des peuples (MBDHP) a procédé le 12 septembre dernier à l'installation de sa Commission Arbitrale. Cette commission est composée de 15 membres et a pour mission d'appuyer le comité exécutif national dans ses différentes tâches. Organe consultatif à l'image de bien d'autres structures du mouvement, elle a connu des moments de fonctionnement en dents de scie. Mais avec la redynamisation du plus vieux mouvement de droit humain du Burkina, le président Chrysogone Zougmoré a indiqué que le MBDHP n'installe pas cette structure pour se donner bonne conscience mais souhaite sincèrement qu'elle joue pleinement son rôle dans l'optique de participer à l'essor et aux succès des actions du Mouvement.

Les différents membres installés sont pour la plupart connus de l'opinion publique pour les actions qu'ils mènent sur le terrain. Ils viennent de divers domaines et M. Zougmoré a soutenu que le choix porté sur les membres ne relève pas du hasard. Ils ont été choisis parce qu'ils ont fait un travail remarquable pendant deux décennies pour le triomphe des idéaux du MBDHP. La commission arbitrale est subdivisée en 5 sous-commissions qui sont la sous-commission Promotion et Communication, Affaires contentieuses, Affaires Sociales et Juridiques, Etudes et Projets et, Femme et Enfant. La Commission Arbitrale a deux devoirs essentiels : "Une mission d'appui au comité exécutif national en conseil, orientation, suggestion de tous ordres d'initiative ou à la demande, en toute matière relevant des compétences de chacune des divisions qui la compose." La seconde mission est le soutien des activités des structures d'animation et de gestion du Mouvement. Par ailleurs le MBDHP tient sa 5ème assemblée générale du 25 au 26 septembre sous ce thème qui appelle à la dynamisation : "Après 20 années de vie et de luttes aux côtés du peuple burkinabè et face aux violations continues des droits de l'homme, mobilisons-nous davantage pour la dynamisation des structures de base de notre Mouvement et pour une meilleure défense des droits humains au Burkina Faso et ailleurs."

L'Assemblée Générale se tiendra au même moment que la commémoration du 20è anniversaire du MBDHP. Un panel aura lieu le 26 septembre à partir de 9 heures au Conseil Burkinabè des chargeurs (CBC) le thème de ce panel : "MBDHP 20 ans de présence et d'action en faveur des droits de l'homme et de la démocratie." Ce débat sera animé par Halidou Ouédraogo (ancien président du MBDHP), Drissa Touré et Chrysogone Zougmoré. Il est prévu également un concert géant avec les artistes engagés ce même jour à 20h au jardin de la Musique "Reemdoogo" à Ouagadougou. Merneptah Noufou Zougmoré



03/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres