Niger, un journaliste aux arrêts

La Direction de la police judiciaire vient de placer en garde à vue le Directeur de publication de l'hebdo indépendant L'Evènement.

Moussa Aksar est accusé de "propagation de fausses nouvelles" dans sa livraison du mardi 29 juillet 2008. Il avait relaté la découverte d'une cache d'armes dans un quartier de Niamey et dont le "propriétaire" serait l'Officier des forces armées nigériennes M. Abdoulaye Mounkaila, actuellement en position de stage au Cameroun. L'officier en question serait aussi, selon notre confrère, impliqué dans l'assassinat de l'ancien  président nigérien, le Général Baaré Mainassara, le 9 avril 1999 à Niamey. Il était alors adjoint au commandant de la sécurité du président Baaré.

Moussa Aksar n'a pas droit de visites à la police de Niamey où il est gardé en ce moment.

Boubacar Diallo, président de l'ANEPI (Association nigérienne des éditeurs de la presse indépendante) 



01/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres