Le pardon du gouvernement aux Afro-peruviens.

Le gouvernement péruvien a demandé, le 28 novembre, "pardon au peuple afro-péruvien pour les discriminations, l’exclusion et les abus commis à leur encontre depuis l’époque coloniale", rapporte le quotidien La República. En août 2009, le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale avait manifesté sa préoccupation au sujet du nombre élevé d’Afro-Péruviens, descendant des premiers esclaves africains, qui souffrent du racisme. On estime aujourd’hui que la communauté représente 8 % à 10 % des 28 millions d'habitants de ce pays. Seulement 2 % d’entre eux accèdent à une éducation technique ou supérieure. CI



19/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres