Le goudron du petit président


Les usagers de l'Avenue Charles De Gaulle ont dû remarquer que les voies attenantes au domicile du petit président ont été bitumées. En tout cas, les côtés Est et Nord sont parfaitement visibles à partir de la grande voie qui passe devant la radiodiffusion et qui conduit à Zogona. Sans dénier à François Compaoré le droit de vivre dans un environnement sain, on aimerait savoir au moins quels sont les critères éligibles pour bitumer les rues. Y a-t-il des critères prioritaires ? Le bourgmestre de la capitale devrait situer les citoyens que nous sommes afin que nous n'ayons pas l'impression que tous les Burkinabè ne sont pas égaux. Ce n'est pas par hasard que nous soulevons la question parce que beaucoup de gens nous interpellent et en règle générale, c'est pour nous servir des récriminations du genre : "Vous voyez, ils ne se refusent rien, ces gens de la famille, croient-ils que le Burkina leur appartient ou quoi ?" Alors M. le maire, à votre tour, vous êtes interpellé.



14/06/2008
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres