La diva Palin n'en fait qu'à sa tête

 "A l'approche de la ligne d'arrivée, les articles vont se multiplier sur les désaccords entre John McCain et Sarah Palin", avertit The New York Magazine. La candidate à la vice-présidence serait à l'origine de ce désordre : elle se rebelle contre l'équipe de campagne du Parti républicain censée l'encadrer et préfère agir à sa guise, ce qui brouille le message que voudrait faire passer le camp républicain.

"Le climat s'est tendu entre Palin et l'équipe de campagne qui l'accompagne. Elle rejette les conseils qui lui sont donnés. Il lui est arrivé d'ignorer le personnel du Parti républicain qui l'attendait pour donner une conférence de presse impromptue", écrit le New York Post. Ces frictions ont provoqué "une perte totale de confiance du staff", ajoute The Politico. Le quotidien en ligne cite ainsi un membre influent du Parti républicain qui affirme que "les personnes qui dirigent sa campagne vont tout faire pour rejeter la faute sur elle" si la défaite annoncée par les sondages est confirmée par les urnes.

Un conseiller de McCain a pour sa part confié à CNN que Palin pense elle aussi à l'après-élection. "C'est une diva. Elle n'écoute les conseils de personne. Elle joue son propre avenir et se voit comme la prochaine dirigeante du parti."


30/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres