La dépouille de Copernic identifiée

Göran Henriksson, professeur de l'université suédoise d'Uppsala, est formel : l'une des deux dépouilles découvertes en 2005 pendant les fouilles archéologiques effectuées dans le sol de la collégiale de Frombork, dans le nord de la Pologne, est bien celle du grand astronome polonais Nicolas Copernic.

Le quotidien polonais Gazeta Wyborcza dévoile la méthode qui a permis cette grande découverte, expliquant que tout est parti de "quelques cheveux ayant appartenu à Copernic et un vieux livre". Tout a commencé en 1972, par l'identification d'une lettre du célèbre astronome (1473-1543). Trente ans plus tard, on a retrouvé quelques cheveux dans un recueil de correspondance se trouvant dans sa bibliothèque personnelle.

Mais les tentatives de comparer le matériel génétique de ses cheveux avec celui de ses proches n'avait rien donné, puisque Copernic n'a laissé aucune descendance (il était chanoine). A partir d'une dent extraite du tombeau à Frombork, il a été possible de réaliser un recoupement. "Le code génétique des cheveux trouvés dans le livre et celui de la dent sont identiques. C'est la preuve qu'il s'agit bien de Copernic", affirme le professeur Göran Henriksson.



24/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres