KENYA : Sur la piste d'un vaccin antisida

Dix Kényans porteurs d'anticorps suffisamment puissants pour neutraliser le virus du sida et empêcher l'infection de nouvelles cellules vont peut-être permettre de faire avancer la recherche sur le vaccin, rapporte le quotidien de Nairobi Daily Nation. Leur observation a montré que, sans prendre de médicaments antirétroviraux, ces dix personnes n'avaient jamais eu d'infections opportunistes.

Sur 1 700 personnes séropositives sous observation en Afrique, les chercheurs en ont trouvé 170 porteuses de ces anticorps, non seulement au Kenya mais aussi en Ouganda, au Rwanda, en Afrique du Sud et en Zambie. Quatre anticorps capables de neutraliser le virus ont été identifiés chez eux. Encouragée par cette découverte, l'organisation internationale IAVI (International Aids Vaccine Initiative), qui finance la recherche sur le sida dans le monde, va mettre à la disposition des chercheurs kényans de 30 à 50 % de son budget pour la recherche d'un vaccin fondé sur ces nouvelles découvertes.



26/09/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres