JO 2008 • Les vagabonds de Pékin placés en centres de rétention

Selon le journal singapourien Lianhe Zaobao, les autorités de Pékin ont intensifié les mesures pour "mettre de l'ordre" en ville. Les mendiants et vagabonds sont soit renvoyés dans leurs régions d'origine, soit encadrés dans des centres d'hébergement en banlieue de Pékin. Un vieux monsieur indigent de 72 ans, originaire de la province du Hebei [Chine du Nord], a ainsi été amené de force dans le centre d'hébergement du quartier de Chaoyang. Un ami pékinois a essayé de l'en faire sortir ; en vain. L'employé du centre a en effet indiqué que ce monsieur ne pourrait quitter le centre qu'après les Jeux olympiques car, comme il n'a plus de famille, on ne peut pas le renvoyer dans le Hebei.

D'autres vagabonds de Pékin ont eu une expérience similaire. Ils ont été conduits de force au centre d'hébergement du quartier de Fengtai par les services municipaux. Ils n'ont plus le droit de le quitter, sauf si le gouvernement de leur région d'origine envoie des fonctionnaires pour venir les chercher. Le journaliste du Lianhe Zaobao a de fait constaté la présence devant le entre de véhicules de police en provenance de différentes provinces de Chine.

 



01/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres