Le langage ordurier de la sportive battue

 

Les injures, ça suffit ! A Roland-Garros, "Dinara Safina a perdu deux fois : en tant que joueuse de tennis et en tant que femme", estime Sergueï Petrov. Selon cet universitaire cité par les Novyé Izvestia, le langage ordurier de la sportive met à mal la campagne antigrossièreté des autorités russes. Les habitants de la région d'Oulianovsk ont droit tous les mois à une journée "sans injures" et à "une journée de la politesse", et la région de Belgorod entend imposer un langage châtié à ses administrés à coups d'amendes.

Claire Maupas



11/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres