Aux JO, des urinoirs innommables

Pas question de faire de l'ombre à Coca-Cola, McDo, Volkswagen ou Panasonic. Pour s'assurer que seules les sociétés qui paient des millions de dollars pour être sponsors officiels des Jeux olympiques aient une visibilité, les organisateurs des JO ont couvert les marques des non-sponsors de milliers de petits bouts de papier collant, rapporte The Wall Street Journal. Disparues, les marques des ascenseurs, des climatiseurs, des robinets. Dans le centre de presse, les dortoirs et les toilettes du stade, on a occulté les logos des alarmes, des commutateurs, des thermostats, des distributeurs de savon et des urinoirs. Qu'un journaliste curieux arrache un adhésif, un autre réapparaît illico. Les Jeux tirent 40 % de leurs revenus des sponsors, le reste provenant des droits de diffusion, de la vente des tickets et des licences, rappelle le quotidien international.

Claire Maupas



23/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres