Insécurité : des dispositifs pour protéger la population

Insécurité et fête de fin d’année : Les populations probablement plus en sécurité

Le ministre de la Sécurité, Assane Sawadogo a déclaré le 18 décembre 2007 que son département a pris des dispositions afin que les populations puissent passer la période des fêtes dans la sécurité. Toutefois, le ministre a refusé de divulguer les  détails du dispositif. Il a seulement invité les voyageurs à prendre quelques dispositions sécuritaires. Par exemple, ne pas voyager avec de l’argent liquide, relever le numéro de série de son téléphone portable en faisant étoile, dièse, 06 dièse afin qu’en cas de vol le téléphone puisse être facilement retrouvé.

Dans cette volonté d’assurer la quiétude des Burkinabè, Assane Sawadogo a annoncé le démantèlement d'un gang de coupeurs de route lorsque ces derniers  s'apprêtaient à opérer sur l'axe Ouaga-Kongoussi. Ce gang opérait avec une land cruiser appartenant à l’Etat burkinabè. Il disposait de 3 véhicules. Leur butin était constitué de chanvre indien, de revolver, d’une tenue militaire, de nombreux téléphones portables. Les sommes dérobées par ces gangsters selon la police est d’environ 50 millions au cours des cinq attaques à main armées dont 2 sur la route de Bobo, 2 sur celle de Kaya et une autre sur la route de Kongoussi.

Un autre délinquant du nom de Sanogo a été neutralisé. Incarcéré à la Maison d'arrêt et de correction de Ouagadougou, il profitait des autorisations de sortie pour raison de santé pour commettre des vols de véhicules à 2 roues principalement à l’université de Ouagadougou et à Ouahigouya. Avec son arrestation, la police a pu récupéré 28 des engins volées.

Ramata


22/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres