INDONÉSIE : les Papous séropositifs sous surveillance

 En dépit d'une levée de boucliers de plusieurs ONG, le gouvernement provincial de Papouasie (Indonésie) s'apprête à adopter une loi qui exigera l'implant d'une puce électronique sur toute personne séropositive et montrant des signes d'"agressivité", rapporte The Jakarta Post. Par "agressivité, il faut comprendre les personnes à "la recherche active de relations sexuelles", explique le conseiller régional John Manangsang. "Si nous respectons les droits des séropositifs, nous devons aussi respecter les droits des personnes saines", ajoute-t-il.

Enita T. Rouw, coordinatrice en Papouasie du Réseau indonésien des personnes infectées par le VIH, s'indigne face à ce projet, qui, selon elle, marquera les êtres humains comme des animaux. Quelque 4 114 cas ont été comptabilisés en Papouasie en octobre 2008, faisant de cette province la plus contaminée de l'archipel.



24/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres