Faut-il avoir peur de l’Amérique ?

Ce titre est celui de l’ouvrage de Nicole Bacharan, politologue, historienne et spécialiste des USA résidant en France. Pour Nicole Bacharan, son ouvrage veut expliquer les USA aux Français et battre en brèche l’anti-américanisme des français. Car ces derniers préfèrent les préjugés à la réalité en ce qui concerne les Etats-Unis affirme-t-elle.

Ainsi, le Centre culturel américain le 21 décembre 2007 a invité des journalistes et des politiques tels le Pr Loada à discuter de l’ouvrage.

Malheureusement, les français, ceux par qui Nicole Bacharan a eu l’inspiration pour écrire n’étaient pas présents. Je pense que s’ils avaient été invités (j'ai posé la question mais, je n'ai pas eu de reponse)  et s’ils étaient présents, ils auraient eu une lecture croisée de l’ouvrage et surtout donner leurs points de vue pour leurs ''prétendus préjugés'' sur les Etats-Unis.

 

Néanmoins, je peux dire concernant l’ouvrage «Faut-il avoir peur de l’Amérique ?» qu’il est d’une lecture très agréable avec une écriture très simple. J’ai eu l’impression d’assister à une discussion pour convaincre à travers des titres construits sur  le modèle Oui, mais…  Non mais…  Ce livre comprend 7 chapitres. je pense que ce chiffre  7 a été choisi à dessein. Le 7 étant dans le spiritualisme, le chiffre du bonheur ; le chemin conduisant à l’idéal. Conclusion, sans avoir encore lu le livre, j'ai déduit que les USA à travers l’argumentaire de Nicole serait un paradis sur terre. Et bien, je ne me suis pas trompée car à la fin de l’ouvrage Nicole affirme que les USA est le moindre mal, le sauveur venant au secours des plus faibles.

 

Concernant toujours  «Faut-il avoir peur de l’Amérique ?», j’ai noté que Nicole, l’américaine vivant en France, maîtrise parfaitement les USA. Sur ce pays, elle donne un background historique et des informations sur le présent en passant par l’extermination des Indiens, l’arrivée des premiers Noirs en Amérique, la déclaration d’indépendance, la constitution, les pères fondateurs des USA, la guerre de cession avec le retournement de vestes de certains politiciens s’appropriant le mouvement, les mouvements civiques des Noirs, les prisons américaines engorgées par 75% de Noirs et d’hispaniques, l’affirmation action, la manipulation des médias par le Pentagone... Sur ce passé et ce présent américain, j’ai été vraiment enrichie.

 

Toutefois, j’ai noté que Nicole ne nous a pas parlé du 11 septembre quand bien même elle traite Thierry Meyssan auteur de l’œuvre, «11 septembre 2001 : L’effroyable imposture » d'imposteur.  Sa position et ses éclaircissements auraient pu nous donner les clés sur ‘’l’imposture’’ de Thierry Meyssan. Néanmoins, dans son livre, elle évoque l’aspect émotionnel de ce drame.

En plus de ce sujet, Nicole ne parle nullement du refus de son pays de signer le protocole de Kyoto, de la cour pénale internationale, de la 2e guerre d’Irak, etc.

Un autre critique concernant le livre, c’est le manque de sources scientifiques. Certes à la page 19 du livre et dans l’avant propos, Nicole prend le soin de nous préciser que ses deux principales sources sont sa mère, et Thomas Paine. Les statistiques et autres données sur les USA sont citées sans référence. De même, l’inexistence d'une bibliographie empêche  le lecteur d’avoir des sources pouvant lui permettre d’approfondir certaines questions.

 

Pour conclure sur «Faut-il avoir peur de l’Amérique ?». Je dirai non. Il ne faut pas avoir peur de l’Amérique de Nicole Bacharan. Son Amérique à elle, est une Nation dominante. Nicole veut que cette nation, son Amérique, reste dominant car il vient au secours des nations faibles et sème la liberté partout dans le monde.

Maintenant mon point de vue personnel. Si Nicole a décidé d’écrire «Faut-il avoir peur de l’Amérique ?» parce qu’elle sait que les USA font peur. Nicole n’a nullement répondu à cette question dans son livre en abordant la politique étrangère de son cher pays. Aussi la lecture du livre n’a pas assouvi ma curiosité de savoir pourquoi le monde à peur des USA. 

Le titre de l'ouvrage sous son air interrogatif est une affirmation. Il faut avoir peur des USA. Je pense qu’actuellement les Etats-Unis font peur à cause de l’invasion de l’Irak contre l’avis de la Communauté internationale. Les Etats-Unis font peur à cause de sa politique partisane dans le conflit israélo-palestinienne. Les USA font peur à causes de ses menaces persistantes contre l’Iran et la Syrie.

Si les Etats-Unis effraient les grandes puissances comme la France et autres, ils effraient également les petits pays comme le Burkina. L’on a vu en cette année 2007 lorsque des vigiles de l’ambassade ont été licenciés. Certains journaux avec peine ont admis que leurs journalistes fassent des écrits sur cette affaire. De même, les personnes au niveau de l’administration burkinabè qui devaient traiter du sujet refusaient de le faire parce que ce sont les Etats-Unis.

 

Maintenant, les questions que je me pose :

1. Quelles sont les origines du différent ou de la relation amour-haine entre les Etats-Unis et la France ?

2. Si la France n’aime pas les USA, c’est que les USA également n’aiment pas la France. L’on a vu le boycott des produits français lorsque Chirac s’est opposé à la 2nd guerre en Irak. De ces deux puissances qui a le plus à perdre ou à profiter de l’autre et pourquoi?  

3. comment les USA peuvent-ils corriger leur image vu qu’ils font peur au monde entier ?

4. pour tenir tête aux USA? Faut-il posséder l’arme nucléaire comme la Corée du Nord ?

 

Ramata

 



25/12/2007
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres