Des populations s'en prennent à des homosexuels à Ziguinchor

 

Les habitants d’un quartier de Ziguinchor n’ont pas été tendre avec des membres de la bande à Pape Mbaye, le célèbre homosexuel. Ils s’en sont pris à eux au point d’en blesser trois, dont un grièvement, qui est présentement interné à l’Hôpital général de Grand-Yoff.


Les homosexuels font parler d’eux encore. On croyait l’homophobie terminée, voici qu’elle apparaît à nouveau, loin des chaumières ardentes de Dakar : à Ziguinchor plus précisément. Hier, dans un quartier de cette ville où des membres de la bande à Pape Mbaye se sont réfugiés depuis qu’ils ont échappé au lynchage de la rue, les habitants du quartier s’en sont pris à eux.
En effet, c’est dans la maison d’un certain Idy Diédhiou que les homosexuels avaient trouvé refuge pour échapper à la furie des populations de Dakar. Mais, c’était sans compter avec le sentiment d’homophobie qui ne cesse de prendre des ampleurs inquiétantes au Sénégal, eu égard aux nombreuses manifestations des religieux et au projet de Loi relatif au durcissement contre l’homosexualité.
C’est ainsi que les populations, dont notre source ne donne pas le nom du quartier, se sont «attaquées aux homosexuels hébergés par Idy Diédhiou». Trois des homosexuels trouvés sur les lieux ont été «blessés, dont un grièvement répondant au nom de Lamine Fall». M. Fall, d’après notre source, a été «acheminé depuis à Dakar plus précisément à l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) pour des soins d’urgence». Une telle agression a suscité de vives inquiétudes de la part des homosexuels.
En effet, les amis de Pape Mbaye sont, désormais, dans une psychose d’insécurité totale, ne sachant pas où se réfugier. Le sentiment d’insécurité est, désormais, le lot quotidien des homosexuels au Sénégal. Pour rappel, c’est suite à un dossier du magazine Icône que l’affaire des homosexuels a éclaté. Dans ledit magazine, l’auteur du dossier a montré des photos de certains homosexuels qui fêtaient le mariage d’un des leurs à savoir Ousmane Cissé, dont on dit qu’il est le fils d’un milliardaire, et Jonas, un métisse Franco-ivoirien. La publication des pho-tos, où les homosexuels sont apparus dans des tenues féminines, a été très mal accueillie par les populations. Les associations des Imams ont porté la lutte contre l’homosexualité en bandoulière, bravant même l’interdiction du gouverneur de Dakar en organisant une marche dans les rues de la capitale. Il s’est alors suivi une répression de la Police et des arrestations des leaders, dont l’Imam Mbaye Niang.

 

Le Quotidien



06/04/2008
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres