Céréales à prix sociaux : les demandeurs de Manga prennent d'assaut la préfecture

L’opération vente de céréales à prix sociaux connaît un engouement dans la province du Zoundwéogo, chef lieu Manga dans la partie Centre Sud du Burkina.  Cette vente a été initiée par le gouvernement pour pallier les mauvaises récoltes constatées l’an dernier et permettre aux plus pauvres de disposer de vivres.

Du fait que sur les différents marchés de la région les prix des céréales soient hors d’atteinte, les Mangalais ont élus domicile depuis le 18 février 2008 à la préfecture. Cette situation s’explique par le grand nombre de personnes voulant s’approvisionner en vivres à prix soial Aussi nombreux sont ceux qui passent la nuit à la préfecture afin d’espérer être servis.

Le gouvernement vend aux populations le sac de 100 kg de céréales (maïs, sorgho et petit mil) à 9 000 F. Il compte  poursuivre l'opération tant que le prix des céréales sur le marché sera au-dessus de 11 000F. en effet, un sac sur le marché coûte 20 000 f.

Ramata



24/02/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4227 autres membres