Onatel : L'Etat burkinabè vend ses parts

 

Au cours de son discours sur l'Etat de la nation, le Premier ministre Tertius Zongo a annoncé ce 27 mars 2008, la vente des actions détenues par l'Etat au sein de Onatel. 20% des actions seront vendus au public national et sous-régional, 6%  au personnel de l'Onatel.

Depuis 2007, Maroc TELECOM détient 51% des actions de l'Onatel. Tertius Zongo a confirmé la privatisation de 5 autres entreprises publiques : la société nationale burkinabè des hydrocarbures (Sonabhy), le Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA), la société nationale burkinabè d'électricité (Sonabel), le Bureau des mines et de la géologie du Burkina (Bumigeb), la Société d'exploitation de l'Hôtel Silmandé.

 

Ramata



29/03/2008
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres