Bonne santé monsieur le président


Après l'opération de son œil gauche, Blaise Compaoré vient de séjourner à Paris pour se faire opérer l'œil droit. Ainsi, le président pourra avoir la pleine jouissance de ses deux yeux pour, dit-il, mieux avoir à l'œil les hommes de média. C'est ce qu'il avait en effet déclaré, lors de l'entretien qu'il accorda aux quotidiens de la place en décembre dernier. Et que nous rappelait notre confrère l'Observateur Paalga du vendredi 30 janvier dernier. S'il faut se réjouir que notre président ait pu bénéficier à Paris de bonnes conditions d'intervention, il faut se dépêcher de dire que cette opération aurait pu tout aussi bien se dérouler au CHU Yalgado Ouédraogo. Une opération de la cataracte sans être banale n'est pas non plus ce qu'il y avait de plus compliqué en matière de chirurgie des yeux. Nos toubibs sont parfaitement qualifiés pour le faire. Nous sommes persuadés que l'équivalent des frais de voyage pour le président et sa suite ainsi que ceux afférents au séjour et autres commodités aurait suffi pour créer à Yalgado les mêmes conditions d'accueil et de soins à monsieur le président. Comme avantage comparatif, les Burkinabè en tireraient une légère fierté, de la considération, ainsi que de la confiance ainsi faites par leur président au système de santé national. Il faudrait y penser désormais monsieur le président, car y a pas meilleur moyen de le décrédibiliser quand ceux qui doivent rassurer préfèrent aller voir ailleurs.

http://www.evenement-bf.net/pages/lucarne_157.htm



18/02/2009
24 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres