Armée renouvèle son serment de protection civile

La traditionnelle fête des Forces Armées Nationales a eu lieu le 1er novembre. Prise d'armes, défilé à pieds, décorations et discours, tout s'est passé sur la Place de la Nation.
"Armée et protection civile", thème de ce 49ème anniversaire des Forces Armées n'est pas sans rappeler les inondations du 1er septembre et la participation des forces de défense et de sécurité aux manœuvres de sauvetage lors de cette catastrophe. Le ministre de la Défense, Yéro Boly, a souligné dans son discours, la tendance à l'augmentation du nombre des sinistres graves à travers le monde et indiqué que cela "doit faire prendre conscience aux forces armées que les catastrophes naturelles constituent désormais les menaces les plus manifestes de notre temps.". L'efficacité des interventions des militaires en cas de catastrophes recommande, selon le ministre, que le commandement militaire intègre désormais de manière permanente la problématique de ces menaces dans son programme d'équipement et de formation. Dans les missions essentielles dévolues aux Forces Armées, la protection civile occupe la quatrième position après la mission de "garantir la sécurité, la souveraineté et l'intégrité du territoire national", celle de "participer au développement socioéconomique national" et la troisième, "contribuer à la prévention, à la gestion et à la résolution des conflits en prenant part aux actions militaires et humanitaires sous l'égide de l'ONU et des organisations régionales et sous régionales.". Sur la troisième mission des Forces Armées, le ministre a fait, à l'occasion, un bref bilan de la participation du Burkina aux actions de maintien de la paix. Les efforts du gouvernement en matière d'équipement "ont été particulièrement déterminantes pour la mise sur pied de bataillons autonomes pour les opérations de soutien à la paix. ". Le ministre parlait ainsi du Bataillon Laafi et de l'escadron de gendarmerie qui "ont pu répondre aux normes d'équipement fixées par les Nations Unies.". Le Bataillon Laafi déployé au Darfour depuis août 2009 finira sa mission avant la fin de l'année selon le ministre. Aussi, au cours de la première moitié du mois de juin 2009, les Forces Armées Nationales ont participé à la manouvre logistique de la CEDEAO organisée dans notre pays. Les autorités militaires n'ont pas manqué de reconnaissance aux Forces Armées en générale et aux soldats en mission de paix. Parmi les 352 décorations décernées à cet anniversaire, il y a eu six médailles commémoratives dont deux avec agrafe RDC, deux agrafes Haïti, une agrafe Burundi et une avec agrafe Soudan. C'est le Premier ministre Tertius Zongo qui a présidé la cérémonie, représentant le chef de l'Etat, Chef suprême des Armées. L'Armée Nationale créée le 3 août 1960 fêtera son cinquantenaire l'année prochaine. Boukari Ouoba



28/11/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres