Après sa prestation, Obama affronte les réalités

Apres sa prestation de serment ce mardi 20 janvier 2008, Barack Obama s'est aussitôt mis à la tache. Il a appelé les dirigeants du Proche-Orient à œuvrer à la paix israélo-palestinienne. Dans cette optique, il a proposé au sénateur à la retraite George Mitchell, d'être artisan de paix dans le Proche-Orient. Ce dernier a été l'un des acteurs de la paix en Irlande du Nord.

Dans sa perspective d'apporter le changement et de l'instaurer, Obama, le 44e président des Etats-Unis, a convoqué ses conseillers économiques et militaires pour discuter de la façon dont il réaliserait ses engagements: résoudre la récession économique, réaliser en 16 mois le retrait des Américains de l'Irak. Obama a aussi annoncé la suspension des procédures devant les tribunaux d'exception de Guantanamo pendant 120 jours. Ce délai permettra à son administration de trancher sur l'opportunité de maintenir ou non les procédures en cours. Cette décision, à Guantanamo, a reçu un accueil favorable; et annonce peut être des lendemains meilleurs pour les prisonniers : la fermeture de Guantanamo.
Outre cela, Obama a signé un décret gelant les salaires de ses plus hauts collaborateurs gagnant au moins 100.000 dollars soit près de 50 000 000 F CFA par an. "En cette période de difficultés économiques, les familles américaines sont obligées de se serrer la ceinture, et c'est aussi ce que Washington doit faire" a soutenu Obama lors de la prestation de serment de l'équipe rapprochée de son vice-président Joe Biden. En plus de cette réduction, son administration doit refuser tout présent venant des lobbys agissant pour des groupes d'intérêt. A sa prise de fonction à la Maison Blanche, ce mercredi 21 janvier, Obama est resté seul pendant 10 mn. Et selon Georges Bush qui a été le 43e président, c'est à cet instant-là, que Obama devait sentir s'abattre sur ses épaules l'immensité de sa charge. D'ailleurs, Bush a laissé à son successeur un petit mot dont la teneur n'a pas été révélée. Au cours de cette même journée, le couple présidentiel s'est conformé 2h durant à la tradition de participer à un service religieux. Cette séance de prière a eu lieu à la cathédrale de Washington.
C'est également a Washington, la capitale, devant plus de deux millions de personnes venues de tous les Etats d'Amérique et du monde entier que Obama a prêté le serment de servir loyalement son pays, les Etats-Unis d'Amérique. ''C'est la première fois dans l'histoire de notre pays qu'autant de personnes participent a une prestation de serment'' assure Al Stover, enseignant a l'université d'Arizona. "Oui, nous le pouvons et oui, nous l'avons fait!", a lancé Obama, à ses admirateurs venus au bal d'Hawaï et de l'Illinois. Ces propos ont provoqué un délire général. Obama 47 ans est né dans l'Etat de Hawaï et a été sénateur dans l'Illinois. Au cours des 10 bals officiels, le couple présidentiel a fait des apparitions plus ou moins brèves. Michelle en longue robe de couleur ivoire, laissant une épaule dénudée a enlacé son président de mari, Obama, vêtu d'un smoking noir, nœud papillon blanc. Le couple tout souriant et détendu, a entamé quelques pas de danse, tout en échangeant des sourires et des propos complices. Barack et Michelle ont commencé un peu plus tôt leur long périple de bal, au "bal de quartier". Des centaines d'autres réceptions ont eu lieu dans la capitale Washington. Le bal de quartier est une réception à tarif réduit pour les habitants de la capitale qui n'avaient pas les moyens de se rendre aux fêtes plus sélects. Jusqu'à leur arrivée, les invités ont attendu, dévisant sur leurs sentiments, espoirs et attentes. Pour les personnes, pour une raison ou une autre, qui sont restées chez elles, l'élection et la prestation de Obama resteront des événements historiques. ''Je suis sure qu'il apportera le changement, d'ailleurs, il est le changement'' affirme Barbara Eicht, en larmes. Puis de continuer ''j'ai vécu la période de la ségrégation. Le temps où les Blancs et les Noirs devaient faire tout de façon séparée, le temps ou de nombreux Noirs sont morts parce qu'ils voulaient simplement être des Hommes. Pour moi en tant que blanche, cette journée sera immémoriale''.

Ramata


02/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres