Après le séisme, la Chine découvre les vertus de la transparence

 

Selon le journal Renmin Ribao, le tremblement de terre qui a secoué la moitié de la Chine, le 12 mai, a ému la nation tout entière. Des bilans encore provisoires font état de 9 219 morts. Très vite, l'onde de choc a été suivie d'un flot d'informations sur la situation à Wenchuan, l'épicentre du séisme situé au Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, et sur l'action du gouvernement. Dans les heures qui ont suivi, souligne l'éditorialiste du quotidien, organe du Parti communiste chinois, les autorités ont multiplié les bulletins d'information, bilans, communiqués des sismologues.
Or ce flot d'informations non seulement n'a pas semé la panique, mais il a même apaisé les craintes de la population et contribué à rassembler les forces. Un succès décisif pour un décret sur la publication des informations datant du 1er mai 2008.



13/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres