Afrique du Sud : La violence xénophobe, une menace pour le tourisme


La panique gagne le secteur du tourisme sud-africain. L'explosion de violence contre les étrangers installés dans les townships de Johannesburg qui a éclaté le 11 mai dernier, et qui s'étend à d'autres villes, "risque de ternir l'image de l'Afrique du Sud, et même de peser lourd sur la préparation de la Coupe du monde de football", note le quotidien The Citizen. L'Afrique du Sud a en effet été désignée pour organiser l'événement en 2010.

Les annulations de voyages qui se multiplient risquent de coûter très cher, et les images de violences véhiculées par les chasses à l'homme n'encouragent pas les éventuels nouveaux visiteurs. Et pourtant, le tourisme est un secteur en plein boom. En 1994, moins de 1 million de touristes étrangers s'étaient rendus en Afrique du Sud. Ils étaient un peu plus de 9 millions en 2007. En 2006, le tourisme représentait 8,3 % du produit intérieur brut, et contribuait pour une bonne part à la croissance économique du pays. C'est pourquoi il est considéré comme un secteur stratégique promettant de créer de nombreux nouveaux emplois – que les exactions actuelles risquent de compromettre.




24/05/2008
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres