A quand l’Afrique ?

Affaire Arche de Zoé

A quand l’Afrique ?

Nicolas Sarkozy, président de la France, après avoir demandé par téléphone à Idriss Déby, président du Tchad, la libération des ‘’humanitaires’’ de l’Arche de Zoé impliqués dans l’enlèvement des 103 enfants tchadiens, s’est lui-même rendu à N’Djamena, un pays souverain, ce dimanche 04 novembre pour LIBERER trois journalistes et 4 hôtesses de l’air ‘’impliqués’’ dans l’affaire alors que la justice tchadienne statuait toujours sur leur sort. Concernant le staff de l’Arche toujours présente à N’Djamena, Nicolas Sarkozy a souhaité qu’ils soient jugés en France. Le nouveau président français, c’est celui-là même qui prône la rupture avec la ‘’France-Afrique’’, avec la ‘’France de papa’’, le bannissement des attitudes néocoloniales.

S’exprimant sur cette affaire sur TV5 ce dimanche 04 novembre 2007, le ministre des Affaires étrangères et européennes Bernand Kouchner juge que l’agissement de Nicolas Sarkozy «est un succès». Pour lui, la France est «un pays de droit» et qu’il n’y a pas de quoi «s’indigner sur une dérive» posé par «L’arche de zozo» alors que d’autres humanitaires se battent  sur le terrain au Tchad et au Darfour.

Ramata Soré



04/11/2007
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres