Vie chère, le remède de Strauss-Kahn

Le directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn,  a rencontré ce lundi 25 février 2008, les cinq chefs d'Etat des pays membres de l'UEMOA pour évoquer les perspectives économiques de la région ouest africaine, de la crise de l'énergie avec la montée du prix baril du pétrole et du coton.

Face à la vie chère, Strauss-Khan a affirmé que le FMI n'a pas de solutions, mais peut favoriser l'adaptation de mesure fiscale ou faire des propositions de façon à soulager la pression sans remettre en cause la façon dont les pays ont réussi ces dernières années à améliorer la qualité de leur situation économique et la santé de leur finance publique.

Ramata





28/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres