Une statue encombrante à Bombay

 

Le gouvernement de l'Etat indien du Maharashtra, pourtant dirigé par le Parti du Congrès, a décidé de faire un geste en faveur des extrémistes hindous très actifs à Bombay notamment. Il compte ainsi ériger un monument équestre de plus de 94 mètres de haut, qui dominera, à la manière de la statue de la Liberté, la baie de Bombay, au large de la très célèbre avenue Marine Drive. Le roi hindou Shivaji (1627-1680), connu pour sa résistance contre l'Empire moghol et la Compagnie des Indes orientales dirigée par les Britanniques, est devenu un symbole de l'historiographie nationaliste marathe. Et les extrémistes locaux n'aiment pas tellement qu'on critique ce coûteux projet : quatre-vingt personnes ont mis à sac la maison de Kumar Ketkar, le rédacteur en chef du quotidien en marathi Loksatta, qui avait publié un éditorial hostile à l'érection de la statue géante. "Shivaji lui-même n'aurait pas approuvé la décision du gouvernement de dépenser des milliards de roupies pour cette statue alors que des agriculteurs se suicident et que des enfants meurent de malnutrition", a déclaré le journaliste au journal The Hindu après l'attaque.



14/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres