Une solidarité sous régionale pour contrecarrer les APE

Ce 17 décembre 2007 à Ouagadougou, les organisations paysannes d'Afrique de l'Ouest que sont le ROPPA, le CPF et l' OXFAM ont demandé à la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest d'engager d'urgence un dialogue politique afin de reporter  la signature des Accords des partenariat économique (APE), fixée au 31 décembre 2007.

Les paysans sont d’autant plus inquiets que les Ivoiriens et les Ghanéens ont déjà signé  l’accord de partenariat économique avec l'Union européenne.

Les paysans font appel à la CEDEAO pour le renforcement de la solidarité entre les Etats membres afin de sauvegarder l'intégration régionale. Le parachèvement des préalables tels les négociations intra-communautaires avec la mise en place des instruments d'intégration basés sur le marché régional unique pour les produits agricoles et agro-alimentaires, la révision du tarifs extérieurs commun sont pour les paysans des préalables devant permettre aux APE d’être bénéfiques au développement.

De la cinquantaine de pays africains, seuls quinze ont signé les APE.

Ramata



18/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres