Tian'anmen, un sujet toujours tabou

Les autorités chinoises ont saisi tous les exemplaires de l'édition du 24 juillet du journal pékinois Xin Jingbao et ont supprimé son contenu en ligne en raison de la publication d'une photo sensible, rapporte le quotidien de Singapour Lianhe Zaobao. Ce cliché accompagnait une interview de Liu Xiangcheng, ancien photographe à Pékin de l'Associated Press. Sous le titre "Par mes photos, j'enregistre le chemin parcouru par la Chine", Liu Xiangcheng a donné son point de vue sur les changements dans les médias chinois ces trente dernières années. Parmi les quatre photos d'archives choisies pour illustrer cet article, l'une d'entre elles montre des citadins transportant sur un cyclo deux hommes blessés. Elle a été prise par Liu Xiangcheng dans une rue de Pékin le 4 juin 1989, lors des massacres sur la place Tian'anmen. Le journal n'a certes fait aucune référence, dans la légende, à la répression de 1989, se contentant d'écrire Les blessés. Mais, selon le quotidien, le ministère de la Propagande et l'Administration générale de la presse et de l'édition en Chine ont ordonné d'enquêter sérieusement sur cette "grave affaire politique".



02/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres