Pour Adidas, les ouvriers chinois coûtent trop cher

"A une dizaine de jours des Jeux olympiques en Chine, Adidas s'est-il levé du mauvais pied ?", se demande Le Temps. Le numéro deux mondial des équipements sportifs (derrière Nike), dont la moitié de la production de chaussures est réalisée en Chine, trouve que les salaires dans ce pays sont devenus trop élevés : dans les villes, ils ont progressé de 20 % depuis le début de l'année. Le groupe allemand envisage donc de transférer ses usines dans des pays meilleur marché, comme l'Inde, le Cambodge, le Laos, le Vietnam, l'ex-URSS et l'Europe de l'Est.

S'il trouve les rémunérations excessives en Chine, Adidas semble en revanche fort bien s'accommoder de l'amélioration du pouvoir d'achat des consommateurs. Le groupe, qui possède 4 000 magasins dans ce pays, dont le plus grand du monde, compte en inaugurer 2 300 de plus d'ici à 2010. "Durant les trois dernières années, il a ouvert en Chine trois nouvelles enseignes chaque jour", note le quotidien suisse.



01/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres