Opérations de lotissements : Une caverne d'Ali Baba

 Les opérations de lotissement sont très souvent de belles occasions pour les spéculateurs et autres démarcheurs de faire de bonnes affaires. Les opérations de ces dernières années surtout dans la ville de Ouagadougou ont fait l'objet de vives critiques dans la plupart des zones nouvellement loties de la part de la population. Nagrin n'a pas dérogé à la règle. Certains membres de la commission chargée d'attribuer les parcelles ont profité pour bâtir des fortunes autour des opérations. Face à l'ampleur de la situation, une fraction de la population a exigé que certains soient même extirpés de la commission. Sur le terrain, les témoignages sont nombreux. Il n y a pas de doute, des parcelles ont été vendues par des démarcheurs avec la commission d'attribution, surtout dans la zone dite de numéros bleus. Profitant de la situation liée au refus des membres de Namanagd- Zanga de voir la commission venir faire les attributions, un réseau constitué de certains membres de la commission et de démarcheurs natifs du village se sont livrés à des ventes illicites des parcelles. De nombreuses personnes qui n'ont jamais résidé dans la zone ont pu s'acheter des parcelles avec le réseau. Ils ne cachent pas d'ailleurs à la population résidente comment ils ont acquis les parcelles. A côté de certains propriétaires terriens qui ont obtenu chacun plusieurs parcelles, des lots de 9, 10 parcelles ont été vendues à des individus malgré les dispositions règlementaires qui interdisent l'attribution de plus d'une parcelle à usage d'habitation dans la même zone. Comment cela a pu se faire ? Simple ! L'intéressé sur conseil des démarcheurs ou des membres de la commission se présente avec des noms différents en fonction du nombre de parcelles qu'il veut. Ces noms peuvent être positionnés successivement ou au hasard selon les moyens et la disponibilité des parcelles. Aveu d'un ancien membre du réseau. Ces pratiques ne sont pas spécifiques à Nagrin. Dans d'autres quartiers, des membres de commissions d'attribution sont devenus millionnaires après les opérations de lotissements. Selon des sources proches des commissions, sur le terrain, les membres ont une marge de manœuvre. Il suffit qu'ils s'entendent et c'est ainsi généralement. Au moment des attributions, certaines parcelles sont volontairement sautées et dans plusieurs cas, ce sont des noms fictifs qui sont portées sur les références et cela pour tromper la vigilance du maire si ce dernier n'est pas au courant des deals. Ce sont ces parcelles qui sont ensuite vendues à coûts de millions et partagées entre dealers. Le maire de Ouagadougou aurait même été tenu au courant des pratiques qui se sont déroulées à Nagrin. Une enquête a même été diligentée mais ces résultats sont toujours attendus. Dans certaines situations c'est tout simplement de l'arnaque. Dans le quartier Kilwin, une grande réserve a été morcelée pour construire des logements sociaux par le ministère de l'habitat et de l'urbanisme, des démarcheurs ont vendu ces parcelles nues. De nombreuses personnes ont été arnaquées par certains démarcheurs qui leur vendent les parcelles sans documents officiels. Les prix sont de l'ordre de 800.000 à 2.000.000 selon le terrain et le client. On fait croire à ces gens que la réserve a été morcelée par la mairie de Sig-Noghin pour combler les besoins des populations en parcelles et aménager ce grand espace qui constitue aussi un nid pour les délinquants pendant la nuit. Ces démarcheurs pour convaincre leurs clients expliquent que c'est le maire Pascal Ouédraogo lui-même qui a ordonné la vente de ces parcelles. Eux, ils ne sont que les envoyés du maire auprès de la population. Des informations formellement démenties par l'édile de Sig-Noghin qui s'étonne qu'on veuille l'impliquer dans ces affaires. Pascal Ouédraogo est formel. "La mairie n'est nullement concernée par ces parcelles.". Il appelle même les intéressés à se plaindre à la justice contre ces démarcheurs qui rodent autour de la mairie. MZ 


03/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres