MADAGASCAR • Les rastas de l'île sont écœurés

Le concert unique de l'Ivoirien Alpha Blondy, star du reggae, dans la capitale malgache Antananarivo le 2 novembre a suscité la colère des rastas de la Grande Île, rapporte L'Express de Madagascar. Ils dénoncent le fait que les organisateurs de l'événement les ont ignorés. En effet, la première partie du concert sera assurée par des artistes locaux de musique tropicale mais aucun représentant de la mouvance reggae malgache. "C'est une honte pour nous, se lamente Sammy Rastafanahy, président de l'Association des rastas de Madagascar. Si on nous considère comme des bons à rien, ce n'est pas un problème pour nous. Mais ce qui est désolant, c'est le manque de respect des organisateurs. Pour nous, Alpha Blondy est un messager." Ce leader des rastas malgaches se contenterait de la montée sur scène d'un seul groupe reggae local : "Cela effacerait notre honte."
Mais les organisateurs justifient leur décision en insistant sur le fait qu'il s'agit d'une fête populaire et non d'un concert spécial pour les rastas. Ces derniers rappellent que par le passé, lors du passage d'autres stars du reggae comme Jimmy Cliff ou Lucky Dube, les organisateurs leur ont toujours fait signe. En guise de protestation, ils ont décidé de boycotter le concert.



08/11/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres