Le glamour gris de Carla Bruni

Elle s'affichait à la une du tabloïd Bild le samedi 4 octobre, jour de son passage dans l'émission de variétés de Thomas Gottschalk Wetten, dass… "Parions que… l'Allemagne va tomber aujourd'hui amoureuse de Carla Bruni", ajoutait le tabloïd en page intérieure. "Je lui déroule le tapis rouge. Toute la France est à ses pieds", avait claironné le présentateur de l'émission, qui, en vingt-sept ans d'existence, a perdu la moitié de ses fans. Onze millions de téléspectateurs allemands, autrichiens et suisses ont néanmoins regardé la première dame vêtue de gris chanter – en play back - "L'Amoureuse". "Une chanson banale et sans prétention", lâche la Frankfurter Rundschau. Avant de conclure : "Carla Bruni ne laissera pas un souvenir impérissable." Mais peut-être atteindra-t-elle son objectif : doper les ventes de son dernier album, qui ne dépasserait pas les 80 000 exemplaires en France.



06/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres