Le Burkina a le Hadj le plus cher

Deux millions cent quatre vingt quinze mille francs (2 195 000 F CFA). C'est la somme que chaque pèlerin a déboursée pour effectuer son pèlerinage cette année avec l'agence STMB Tour. Cette somme correspondant pour l'agence aux prix du billet aller-retour, à l'hébergement et au déplacement sur place à la Mecque. L'alimentation et le mouton de la fête sont à la charge du pèlerin. C'est le Hadj le plus cher jamais organisé au Burkina. En dépit de la baisse du prix du baril, les organisateurs n'ont pas baissé le prix. Au contraire, ils ont augmenté de 110 000 f CFA par rapport à l'année passée. Qu'est-ce qui explique cette hausse ? Le premier responsable avance la question de la caution de 2 000 000 f CFA par pèlerin qu'il faut déposer dans une banque. Cette caution entraînerait un endettement de l'agence. Là tous les responsables d'agence sont d'accord. Une agence qui prévoit d'envoyer 1500 pèlerins par exemple doit déposer environ 3 milliards CFA. Ce qui donne un intérêt trimestriel de 14 000 000 f CFA. Les intérêts (2,5%) de la caution amène une surcharge tarifaire de 160 000 CFA sur le billet de l'avion. De même, la caution en Arabie Saoudite apporte une surcharge d'au moins 75 000 CFA par pèlerin, soit un total de 235 000 CFA. L'Etat est responsable de cette situation. Dans beaucoup de pays, soit la caution est faible soit elle n'existe même pas. Autre facteur qui grève le prix du Hadj au Burkina, c'est le quasi monopole accordé à une agence. Dans les autres pays, les candidats au pèlerinage ont le choix entre plusieurs agences. La concurrence est de mise et l'Etat joue son rôle de contrôle. Une agence défaillante est non seulement sanctionnée par les pouvoirs publics, mais elle perd surtout sa crédibilité auprès des futurs candidats au pèlerinage. A la longue, c'est ce contrôle social qui va jouer le rôle de filtre entre les agences sérieuses et celles qui se complaisent dans l'amateurisme. Pour se faire une idée de ce qui se passe ailleurs et pas loin de chez nous, nous donnons ici le nombre des agences et le prix du Hadj dans certains pays :

Mali, 25 agences,
2 millions 100 000 f CFA

Niger, 17 agences,
1 million 696 000 f CFA

Togo, 02 agences,
1 millions 600 000 f CFA



20/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres