Congés pour les cœurs brisés

Il y avait les arrêts maladie, voici les congés payés pour peine de cœur. Les employés de la société japonaise Hime & Company, qui octroie gracieusement des matinées à son personnel pour faire du shopping en période de soldes, peuvent désormais pleurer leurs amours défuntes aux frais de leur entreprise. Les moins de 24 ans ont droit à un jour par an, les 25-29 ans à deux jours.
Au-delà de 30 ans, les éplorés peuvent prendre trois jours pour cuver leur chagrin. "Les femmes d'une vingtaine d'années trouvent un nouvel amoureux plus rapidement, mais c'est plus difficile autour de 30 ans, et les ruptures sont généralement plus dures", a déclaré Miki Hiradate, PDG de la société de cosmétiques, à l'agence Reuters.

Claire Maupas



30/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres