La mer Morte n'est pas vendeuse

"Plusieurs entrepreneurs ont lancé un appel à la Commission du gouvernement chargée des noms (Government Names Committee) pour demander le changement de l'appellation de la mer Morte. Parmi ces entrepreneurs se trouve Moty Fridman, propriétaire d'une entreprise de produits cosmétiques fabriqués à partir des minéraux extraits de cette mer", rapporte Yediot Aharonot. Selon Fridman, qui est à l'origine de cette initiative, "les clients étrangers hésitent à acheter des produits qui trouvent leur source dans un endroit dont le nom est associé à la mort. C'est un vrai problème." Au cas où la Commission répondrait favorablement à cette demande, le toponyme mer Morte disparaîtrait des documents officiels et des cartes établies par l'Etat. "Pour le moment, il n'y a pas encore d'autre nom proposé. La traduction littérale du mot utilisé en hébreu pour désigner cette mer est "mer de sel". Une étude réalisée par le Geocartography Knowledge Group montre que 42,5 % des personnes interrogées sont favorables à un tel changement, contre 52 % qui s'y opposent."



19/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres