Guinée : le général Sékou Ba court-circuite la médiation de Blaise

 Dieu aime la Guinée et les Guinéens. Alors que la situation politique paraissait totalement bloquée, voilà que pointe l'espoir d'une sortie de crise, à la faveur du discours prononcé par le président par intérim dès son retour de Rabat. Manifestement, son séjour dans la capitale marocaine l'a convaincu de prendre ses responsabilités vis-à-vis de son peuple désemparé. En appelant à la constitution d'un gouvernement de transition d'union nationale dirigé par une personnalité issue des Forces vives, le général Sékouba Konaté consacre la légitimité de ce regroupement et affirme sa volonté de travailler avec elles pour sortir la Guinée de l'ornière. Il appartiendra à ce gouvernement de fixer la date des élections et d'en assurer l'organisation. Dans le même temps, le général met la pression en invitant les Forces vives à ne pas prolonger l'attente des populations par d'interminables négociations. Concernant son destin personnel, le général dit ne pas croire à un destin individuel. L'histoire de la Guinée a tourné autour de destins personnels et c'est un constat d'échecs qu'il tire. Est-ce une manière de condamner la tentative de passage en force de Dadis Camara qui se croyait un homme providentiel venu pour sauver la Guinée ? Par voie de conséquence, veut-il par là décourager des velléités messianiques au sein de la junte ? L'histoire qui s'emballe en Guinée depuis ce discours du 6 octobre dévoilera très vite le sens réel du propos volontairement général. D'ores et déjà, on retiendra comme indication, le processus de mise à l'écart de Cherif Idriss, le très bavard et très puéril chargé de la communication gouvernementale. En effet, un comité de réflexion a été désigné en vue de mettre au point les axes d'une nouvelle politique gouvernementale en la matière. C'est le début de l'indispensable ménage au sein de l'écurie, trop plombée par l'arrogance et l'indiscipline des fidèles de Dadis. Mais le volontarisme du général n'est pas un gage suffisant pour une sortie apaisée de la crise. D'autres écueils devront être surmontés.

A commencer par l'opposition politique qui aura besoin de faire preuve de clairvoyance pour comprendre le moment historique afin de ne pas rater le coche. Trop de choses opposent les dirigeants de l'opposition, tous habités par le soupçon et la hantise de la trahison. Quelle sera la plateforme politique qui fondera les actions du gouvernement de transition d'union nationale et quel code de conduite encadrera ces actions? C'est le pari qui devra être relevé par cette coalition hétéroclite. Pari d'autant plus délicat que les jusqu'auboutistes du camp Dadis, bien qu'isolés, n'ont pas dit leur dernier mot. Dans nos républiques bananières, l'armée est un grand problème qu'il faut savoir gérer politiquement et il faut espérer que cette évidence n'échappe pas aux frères guinéens. Voilà au moins un point sur lequel Blaise Compaoré pourrait leur être utile, même s'il avait eu tendance à trop vouloir privilégier ses frères d'armes pendant les premiers rounds des négociations de Ouagadougou. Il a en effet deux atouts importants. Premier atout, c'est un ancien militaire ; il connaît bien à ce titre la psychologie de caserne qui explique en partie sa très grande longévité politique. Deuxième atout, le capitaine président a une réputation de grand déstabilisateur, ce qui fait qu'il est un homme redouté par ses pairs de la sous région et respecté au sein des corps militaires. Mieux vaut donc l'avoir pour soi que contre soi. Malgré ses atouts, Ouagadougou n'est plus la destination incontournable qu'elle était il y a quelques mois. Les Guinéens ont aujourd'hui les moyens de gérer la sortie de crise à l'interne. Ceux qui avaient échafaudé leur plan d'affaires en misant sur la crise guinéenne devront revoir leur copie. Souhaitons que ce peuple frère continue de bénéficier de la grâce divine afin de vivre et construire son avenir dans la paix et la concorde. C'est le vœu le plus cher que nous leur formulons au seuil de cette année d'espoir ! GNB



20/01/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres