Fraude au Burkina, l’Etat perd chaque année près de 150 milliards de francs CFA

Le ministre de la Fonction publique et de la réforme de l'Etat, Seydou Bouda, a déclaré ce mardi 26 février 2008 que l'Etat perd chaque année, près de 150 milliards de francs CFA. Cette perte est due à la fraude concernant les importations non contrôlées.

En effet, la fraude était devenue la règle dans le milieu des importateurs au Burkina Faso soutient le ministre. Pour faire face à ce problème, le gouvernement  s’est engagé à partir de cette année 2008 à  contrôler toute marchandise dont la valeur dépasse 500 000  F CFA.

 Ramata



28/02/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres