France-Argentine : Un ex-tortionnaire dans l'entourage de Sarkozy ?

Sous le titre "Un talent argentin au service du gouvernement français", le quotidien de Buenos Aires Página 12 dénonce la présence dans l'entourage de Nicolas Sarkozy d'un ancien officier de police de la dictature argentine.

Le journal de gauche affirme que le curriculum de "Mario Alfredo Sandoval, professeur de sciences politiques, résidant à Paris et membre du Conseil de défense créé par le président français Nicolas Sarkozy, a un passé obscur". (La décision de créer un Conseil de défense et de sécurité nationale, appuyé par un Conseil consultatif dont les membres seront nommés par le chef de l'Etat, a été prise au début de l'année.)

Selon Pagina 12, "dans les années 1970, Sandoval, sorti récemment de l'école de police, travaillait à la Coordination fédérale" [un centre de torture clandestin de sinistre réputation], qui était dirigée par des tortionnaires comme Evaristo Basteiro". Le journal affirme que son nom apparaîtrait également dans un dossier d'enlèvement. L'article de Página 12 rappelle que ce même Sandoval a été cité à plusieurs reprises par la presse colombienne en tant qu'"enseignant dans une université française" qui aurait eu des liens avec les groupes paramilitaires (d'extrême droite) colombiens. Le nom Sandoval est néanmoins absent de tout organigramme officiel des institutions françaises.



22/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres