Est-on en train de politiser les Galian ?


Pendant que la mayonnaise des Galian est en train de prendre, il y a comme un glissement ou une récupération politicienne de cet instrument de promotion d'une presse de qualité. On savait que les affaires de l'Etat, surtout en Afrique, sont difficilement neutres au sens républicain du terme mais tout de même ! Attention, nous ne sommes pas en train de dire que la chose est consommée, mais il y a lieu de sonner l'alarme pour prévenir. C'est bien d'avoir créé des Galian d'honneur pour permettre au premier responsable du département en charge des médias de distinguer ceux dont les efforts ont pu contribuer à donner un coup de pouce à la profession. Mais encore faut-il que les choix des lauréats entrent rigoureusement dans cette préoccupation. Or, à en juger par le profil de certains, le doute est permis. On a plutôt l'impression que le copinage ou les considérations politiciennes ont quelque peu prévalu. Gardons-nous de ne pas décrédibiliser le bébé qui commence à peine à vagir. L'exemple des ordres nationaux, pratiquement devenus une affaire de copains et de coquins, doit nous inciter à plus de sagesse dans la gestion des Galians. La profession gagnerait à peser de tout son poids pour faire barrage à d'éventuelles dérives.



14/06/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres