Deux Burkinabè parmi les 100 personnalités de la diaspora africaine

Nous avons (quand même) deux compatriotes qui figurent dans le classement très select de l'hebdomadaire Jeune Afrique, sur les 100 personnalités qui comptent de la diaspora africaine dans le monde. Le Burkina Faso est distingué dans deux domaines seulement sur les huit qui sont considérés dans le classement.
Au niveau de l'économie et du business, notre représentant distingué est Zéphirin Diabré, président Afrique-Moyen-Orient D'AREVA. Le classement prend particulièrement en compte le fait d'avoir osé abandonner une situation de rente politique, il a été ministre, député et président du Conseil économique et social et à tout largué en 1997 pour une aventure "non sans mal mais avec un certain succès" reconnaît les initiateurs du "top hundred". Ce n'est pas sa fonction au sein de AREVA au côté de Anne Lauvergeon qui lui vaut d'être pris en compte dans ce classement, précise Jeune Afrique. Ce classement salue plutôt son audace.
Au niveau du Cinéma, danse et Théâtre, c'est notre compatriote Salia Sanou qui est retenu. Danseur professionnel installé à Montpellier depuis 1993, à force de travail, il a été nommé en 2001, directeur artistique de Rencontres chorégraphiques de l'Afrique et de l'Océan indien. Il est responsable de la renommée compagnie internationale, Salia nï Seydou. Une renommée qu'il met au service d'autres danseurs. Il a été distingué pour avoir donné de la visibilité à la création contemporaine africaine.
Le Mali demeure cependant, celui qui a le plus de ressortissants distingués. Pas moins d'une vingtaine sur les cent retenus.
NAB



30/08/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres