Ces camions qui sèment la mort en pleine ville

On croyait que la cause était entendue depuis que Simon le bourgmestre s'était piqué d'une sainte colère, jurant de ne plus jamais tolérer que ces camions d'un autre âge continuent de circuler dans la ville à n'importe quelle heure de la journée. Ce qui s'est passé il y a seulement quelques jours au rond point de la Patte d'Oie ramène sur le tapis cette promesse du maire. Un camion qui déambule dans les environs à une heure d'affluence et dont la cargaison de bois s'est mis à se déverser sur la chaussée, blessant mortellement une fillette qui passait par là ! C'est tout simplement ahurissant. Que cherchait donc ce camion sur cette voie à une heure où il ne devait pas y être? La conséquence est là, implacable, voire irréparable. Une vie a été fauchée par l'irresponsabilité d'un conducteur qui a sans doute voulu tricher. Mise à part cette première irresponsabilité, il faut avant tout pointer l'état de ce camion sans doute mauvais dont le coffrage a visiblement cédé sous le poids de la charge. Ces engins d'un autre âge dont la place se trouve dans les cimetières pour vieilles voitures continuent de disputer la chaussée aux autres usagers. La conséquence, c'est souvent des drames et des deuils. La loi est pourtant là pour prévenir afin que de telles dérives n'entraînent l'irréparable. Il faut souhaiter que ce drame soit l'occasion d'une plus grande prise de conscience chez tous les acteurs du secteur.



18/10/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres