ITALIE • Cachez cette homosexualité

Mardi 9 décembre, les téléspectateurs de Rai Due, la deuxième chaîne publique italienne, ont pu voir une version "sexuellement correcte" de Brokeback Mountain, le film du réalisateur américain Ang Lee, mettant en scène l'histoire d'amour entre deux cow-boys dans les années 1950 et récompensé aux Oscars et à Venise.
Pour répondre à la polémique qui a suivi la diffusion du film privé des scènes d'effusion entre les deux héros, Rai Due a affirmé avoir reçu le film "déjà coupé" par le distributeur, BIM. "Je voudrais savoir pourquoi le baiser entre les deux gays de Brokeback Mountain devrait heurter notre sensibilité bien plus que ne le font des scènes plus explicites de sexe hétérosexuel et de violence sanguinolente présentes dans ce même film et régulièrement diffusées", s'indigne l'éditorialiste Massimo Gramellini dans La Stampa. "Je voudrais savoir qui décide de la hiérarchie de ma pudeur, sans même en évaluer le contexte. Y a-t-il encore un minimum de critères esthétiques pour évaluer ce qui est vraiment une offense à la décence ?" demande Gramellini. "Ou bien avons-nous réduit une question aussi sensible à une liste de sujets interdits, établie sur la base d'anciens tabous ? Moi, les tabous, je les abolirais tous, et je restaurerais uniquement le seul qui a sauté : le sens commun du bon goût. En admettant que le bon goût soit encore commun." Face à la polémique, Rai Due a décidé de rediffuser le film dans sa version intégrale.



02/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres