Bogodogo : Comment satisfaire 53 000 demandeurs ?

Comment satisfaire plus de 53 000 demandeurs de parcelles de l'arrondissement de Bogodogo avec une disponibilité de 18 000 parcelles ? Henri Kaboré, maire de Bogodogo installé le 16 juin 2008, sillonne les zones non loties des secteurs 28, 29 et 30. Pour le maire, il est évident que "les habitants des zones concernées savent qu'ils ne peuvent pas être tous attributaires". Le maire assure que pour satisfaire le maximum de personnes, la superficie des parcelles a été vue à la baisse. Ainsi, elle est passée de 300 à 250 mètres carrés. Des vérifications sont également faites sur le terrain pour traquer les fraudeurs.
Malgré les visites de terrain du maire qui ont commencé en début septembre, les populations continuent de se plaindre et de solliciter le maire. En cette journée du 23 septembre 2008, il a reçu une délégation d'habitants du secteur 30. Elle est venue solliciter le recul de la date de son déguerpissement. Pour Henri Kaboré, l'ouverture des systèmes d'adduction en eau et autres voies doivent se faire et le respect des délais s'imposent du fait que les sociétés adjudicatrices se doivent de commencer impérativement les travaux. Les populations avisées depuis juillet 2008 de leur déguerpissement n'ont pas pris les mesures idoines pour quitter les lieux. Fin décembre est la date pour résoudre tous les problèmes de lotissements dans la ville de Ouagadougou selon le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré. Henri Kaboré juge le respect de cette date incertaine, mais il soutient qu'il fera de son mieux.
R. S.



06/10/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres