Le CESA, pour une armée républicaine

Les membres de la Communauté du Centre d'Etudes Stratégiques de l'Afrique (CESA) étaient en atelier d'échange le 8 août dernier à Ouagadougou. La rencontre qui a regroupé environ 150 participants (militaires et civils) de l'Afrique de l'Ouest et du Centre a été organisée par l'Amicale de la Communauté du CESA du Burkina. Pendant une semaine, les participants venus de l'Afrique et des Etats-Unis ont partagé des réflexions, des analyses sur les concepts " Armée Nation " et le rôle des différents acteurs de la société sur le processus démocratique. Le professeur titulaire des relations civilo-militaires du CESA, le Dr Mathurin Houngnikpo, principal animateur de cet atelier, a détaillé aux participants la définition des concepts et leurs enjeux dans le processus démocratique. Celui-ci a indiqué qu'une armée doit être d'abord républicaine, apolitique. En clair, une armée doit être politiquement neutre, même si par essence, l'armée est politique. Il reconnaît que cette exigence peut paraître contradictoire, mais se justifie aisément car l'armée est au service du peuple. Le Dr Mathurin Houngnikpo a invité l'armée à établir des relations étroites avec les civils lorsqu'on sait que l'armée est en principe une émanation de la nation. Certes, l'armée reçoit ses ordres du pouvoir, mais doit se dire constamment qu'elle tire sa force du peuple et qu'elle doit servir et protéger ce peuple. Sur le rôle des différents acteurs du processus démocratique, Dr Houngnikpo a souhaité que le dialogue soit privilégié pour les démocraties naissantes. "Au regard de l'évolution de nos sociétés démocratiques dans un contexte de crises multiformes et multidimensionnelles, il serait superfétatoire d'affirmer qu'aucun bras valide, aucune éminence grise, que l'on soit homme, femme ou jeune, ne peut rester en retrait dans la construction de nos sociétés", a indiqué le coordonnateur national de la section burkinabè du Cesa, Mme Vicens. Ce séminaire coïncide avec le dixième anniversaire de l'organisation. Le CESA est un organisme logé au sein du département de défense des Etats-Unis. Selon le directeur des initiatives communautaires et affaires publiques du CESA, Clifford H. Bernath, le centre sert de lien entre militaires et civils actifs dans le domaine de la sécurité à travers l'occident et l'Afrique. Le CESA a été créé en 1999 au Sénégal par les Etats-Unis. Dakar abrite le bureau régional de l'Afrique de l'Ouest. Abdoul Razac Napon



30/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres