Taslima Nasreen privée de prix

Taslima Nasreen se faisait une joie de recevoir des mains de Nicolas Sarkozy le 1er prix Simone de Beauvoir "pour la liberté des femmes". Un prix créé à l'occasion du centenaire de la naissance de l'auteur du Deuxième Sexe et attribué le 9 janvier dernier à l'écrivaine bangladaise, conjointement avec la femme politique néerlandaise Ayaan Hirsi Ali. La cérémonie devait avoir lieu dans la capitale indienne à l'occasion de la visite d'Etat que le président français entame le 25 janvier prochain.

Une cérémonie qui n'aura pas lieu, explique le Deccan Chronicle dans son édition du 24 janvier. Taslima Nasreen vit en effet au secret à New Delhi depuis la fin du mois de novembre 2007. Le 21 du même mois, le renouvellement de son visa de réfugiée politique avait rendu furieuse une partie de la communauté musulmane de Calcutta, où elle vivait alors. Une contestation qui s'était soldée par des affrontements, voire des émeutes. L'écrivaine avait alors été "exfiltrée" de la ville.

Ce sont les autorités indiennes qui ont demandé à l'écrivaine de ne pas participer à une cérémonie publique, impliquant de surcroît un hôte étranger. Quant à son visa, Taslima Nasreen vient d'apprendre qu'il lui était renouvelé pour une période de six mois à compter du 17 février prochain.



24/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres