Parcours le monde : RAMATA SORE OU LE JOURNALISME ENGAGE

RAMATA SORE OU LE JOURNALISME ENGAGE :

PLM : Bonjour Ramata en tant que journaliste à Ouagadougou, tu participeras en compagnie des membres de Parcourslemonde au reportage sur le Festival FESPACO en février prochain, peux tu te présenter brièvement :

RAMATA : Mon prénom Ramata en langue arabe veut dire que la Paix de Allah soit avec toi, Soré, mon nom de famille, signifie la Voie, le chemin en langue nationale mooré du Burkina Faso. Aussi, je suis le chemin de la paix de Dieu. Et le chemin qu'Allah m'a permis de suivre est celui du journalisme pour réaliser mon destin.

PLM : Quand as-tu commencé à exercer ta profession de journalisme.

RAMATA : J'ai commencé à exercer pleinement le journalisme qu'en octobre 2003 au bimensuel L'Evénement. Ma première entrée dans ce domaine date de 2001. C'est l'année où j'ai soutenu ma maitrise en journalisme à l'Université de Ouagadougou. Ensuite, j'ai été pigiste à L'Evénement jusqu'à ce que je sois engagée. Je suis titulaire d'un DESS en sciences environnementales option socio-économie de l'environnement et d'un diplôme universitaire en multimédia. Ce qui fais que je m'intéresse à pas mal de sujets

PLM : Tes productions vont du « Harcèlement sexuel » au « 11 septembre » en passant par le « Paludisme et insalubrité » ; toutes ou presque primées, c'est impressionnant en si peu de temps, que représente pour toi le prix CNN Multichoice Afrique, que l'on t'as décerné le 15 juillet dernier ?

RAMATA : Le prix Cnn Multichoice Afrique représente pour moi, l'opportunité d'avoir pu vivre 5 jours exceptionnels à Maputo au Mozambique. C'est dans cette charmante ville qu'a eu lieu le 15 juillet dernier la remise des awards aux lauréats. Ce prix a été l'opportunité pour moi de tâter les pulsations du monde journalistique. De côtoyer les meilleurs du monde des médias africains et mondiaux. Ce prix représente pour moi l'excellence. Ce prix, c'est également pour moi l'humanité. Du fait d'avoir côtoyer des gens ouverts et amicaux. D'avoir pris des contacts.

 

15 juillet 2006. Maputo au Mozambique. CNN awards, pour mon article «Etre homosexuel au Burkina Faso».

PLM : As-tu des projets ?

RAMATA :
Oui. Toujours me perfectionner. Toujours apprendre. Toujours découvrir. Et j'aimerai aller à la conquête du monde anglo-saxon. M'imprégner des pratiques et des réalités de la profession. Tout cela pour me cultiver. M'ouvrir au monde. M'enrichir de différentes expériences et constituer mon chemin, ma voie, et bien entendu participer avec Parcourslemonde à la couverture du festival FESPACO de Ouagadougou en février prochain…

A TRES BIENTÔT DONC….

Pour en savoir plus sur RAMATA :https://ramses1.blog4ever.com

http://www.parcourslemonde.com/articles/index.php?id=339



10/02/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4231 autres membres